You are here

Déclaration et appel à l'auto-organisation des réfugiés dans le Brandebourg :

Assemblée des Réfugiés du Brandebourg - Déclaration et appel à l'auto-organisation des réfugiés

L'auto-organisation des réfugiés dans le Brandebourg

FR | DEUT | PERSISCH

Déclaration et appel à l'auto-organisation des réfugiés dans le Brandebourg :
Nous, les réfugiés et demandeurs d'asile exilés vivant dans le camp de réfugiés de la Croix-Rouge de Doberlug-Kirchhain, avons fui la guerre, la destruction, la dictature et les difficultés économiques dans nos pays et avons demandé l'asile en Allemagne. Mais notre vie s'est compliquée en Allemagne depuis que la BAMF revendique le contrôle ultime de la vie des demandeurs d'asile et limite toutes sortes de déplacements.

En outre, après que l'UE et l'Allemagne aient fait pression en faveur d'une surveillance militaire accrue des frontières et après avoir signé des accords avec la Turquie et la Grèce pour limiter la liberté de circulation des personnes, le BAMF allemand a adopté cette nouvelle loi qui stipule que tous les demandeurs d'asile en Allemagne qui sont sanctionnés pour avoir été pris dans un autre État membre doivent maintenant rester 18 mois dans les camps avant que le gouvernement allemand n'examine leur cas. Cette période était de 6 mois pour les réfugiés qui avaient demandé l'asile avant le 1er août 2019 et est, selon plusieurs normes, radicale et écrasante. La vie psychologique des membres des camps de réfugiés ne peut tout simplement pas supporter 18 mois d'isolement dans des conditions économiques horribles.

Nous n'avons pas le droit de vivre librement dans nos propres pays et cette répression s'accompagne généralement d'interventions internationales illégales. Les créateurs d'une grande partie du chaos qui règne dans nos pays fournissent maintenant aux pays marginaux de l'UE des équipements militaires de pointe pour contrôler et limiter davantage la circulation entre les frontières. C'est pourquoi nous considérons notre droit d'objection comme notre droit naturel et fondamental et nous restons en contact avec les résidents de ce camp ainsi qu'avec d'autres camps dans et hors du Brandebourg pour poursuivre nos revendications.

Nous appelons nos frères et sœurs à se joindre à notre appel et à lutter avec nous pour les revendications suivantes :

1. Lever la militarisation des frontières et ouvrir les frontières de l'UE,
2. Empêcher les expulsions involontaires hors d'Allemagne,
3. Lever le délai d'attente de 18 mois pour les demandeurs d'asile avec un cas de Dublin,
4. la liberté de circulation entre les villes, les États et les pays de l'UE, et
5. Mettre fin à la criminalisation du sauvetage en mer et à la solidarité avec les réfugiés.

Demandeurs d'asile et réfugiés de l'établissement de Doberlug-Kirchhain.

N'hésitez pas à nous contacter :

https://www.facebook.com/RefugeeAssembly/

Refugeeassembly@gmail.com